La sociologue Johanna Dagorn et la géographe Corinne Luxembourg constatent, dans une tribune au « Monde » que, six mois après les applaudissements des invisibles, le jour d’après n’aura pas lieu.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici