D’après le New York Times, un lobby américain représentant l’industrie chimique et pétrochimique tente d’affaiblir les lois visant à limiter l’usage de plastiques et l’importation de déchets du même genre au Kenya. Les intéressés démentent.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici