D’après le New York Times, un lobby américain représentant l’industrie chimique et pétrochimique tente d’affaiblir les lois visant à limiter l’usage de plastiques et l’importation de déchets du même genre au Kenya. Les intéressés démentent.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici