Le ton se durcit dans le feuilleton Veolia-Suez. Veolia veut racheter son rival pour créer un géant mondial du traitement de l’eau et des déchets mais Suez n’entend pas se faire manger. Bertrand Camus, son patron, le fait savoir en des termes très fermes.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici