La première fédération d’organismes HLM a annoncé la fin des logements sociaux énergivores d’ici à 2027, lors de sa conférence de rentrée. Mais ses 660 adhérents devront jongler entre le flou des critères d’attribution gouvernementaux, la démolition-construction de logements neufs et les actuels questionnements sur l’ANRU et Action Logement.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici