Lors d’un conflit local  portant sur l’environnement, c’est bien souvent le préfet qui devient le recours, le décisionnaire,  voire l’interlocuteur  que les associations de défense  trouvent sur leur chemin, en terme d’arbitrage, voire de décision unilatérale. Qui est-il ? quel est son pouvoir ? A découvrir dans cette chronique.Rediffusion.

D. KRUPKA

www.longitude181.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici