Le ministère de l’agriculture affiche l’objectif de planter 45 000 hectares en augmentant les surfaces boisées, ou en régénérant celles qui ont souffert de la sécheresse et des ravageurs.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici