Décidée après la mauvaise réaction d’un patient, la pause affecte un test lancé auprès de 30 000 personnes aux Etats-Unis fin août avec des financements fédéraux.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici