Jérôme Bergé, expert en gestion des risques, plaide dans une tribune au « Monde » en faveur de l’assurance « paramétrique », personnalisée qui, en déclenchant l’indemnisation dès qu’un seuil est franchi sur une donnée météorologique déterminée, pallie les insuffisances de l’assurance traditionnelle face au risque climatique.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici