Les médecins sont submergés de demandes de parents dont les enfants, qui présentent des symptômes caractéristiques d’une rhino-pharyngite bénigne, sont refusés de l’école

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici