Quinze ans après son lancement, seulement 4 % de la superficie concernée par ce projet pharaonique ont été restaurés.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici