En 68, la jeunesse rejette le monde des adultes. En 2020, elle lui demande sa protection. Ce qui a changé ? La menace du réchauffement climatique.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici