Les professionnels de santé sont confrontés à un afflux de patients ayant contracté le virus lors de la première vague, et qui ont des symptômes persistants malgré des examens cliniques normaux.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici