Une campagne de dépistage a révélé de multiples intoxications au plomb et deux nouveaux cas de saturnisme à Carrières-sous-Poissy. Ce n’est pas seulement la plaine de Triel-Carrières, mais toute la zone géographique d’épandage (soit les 4 620 hectares de terre que composent les trois plaines) qui contient des taux mirobolants de métaux lourds, dont des concentrations de plomb parfois « treize fois supérieures à la valeur repère pour l’Île-de-France » (53,7 mg par kg de terre).

Cet article Le maire de Carrières-sous-Poissy porte plainte contre X après un siècle de contamination aux métaux lourds est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici