« Vous encouragez, en débitant cette succession d’épanchements personnels (toujours négatifs) et de dramatisations, une morosité et un pessimisme français qui sont frappants vus de l’étranger », nous reproche Estelle Drique, lectrice vivant en Italie, évoquant la couverture de la pandémie de Covid-19 par « Le Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici