Constatant une « dégradation manifeste » de la situation avec une « augmentation sensible » des hospitalisations, le premier ministre, Jean Castex, a promis moins d’attente pour le dépistage et refuse de « se laisser entraîner dans une logique de confinement généralisé ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici