Face à un dispositif saturé, l’exécutif a promis des « circuits dédiés » pour les personnes prioritaires. Une promesse proche de la doctrine de priorisation que les labos ont déjà beaucoup de difficultés à mettre en œuvre.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici