Les prothèses vaginales, utiles dans les cas les plus graves de descentes d’organes, sont progressivement interdites.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici