Le gouvernement a annoncé consacrer 4,7 milliards d’euros au ferroviaire. Mais dans cette manne, il est difficile de distinguer ce qui est vraiment nouveau de ce qui était déjà acté et opportunément ajouté au plan de relance, détaille Eric Béziat, journaliste au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici