TRIBUNE – Membre de la Société française de gériatrie et gérontologie, Véronique Cayado s’offusque: comment une société soucieuse des droits de l’homme a-t-elle pu enfermer ses plus âgés comme nous l’avons fait pendant cette crise sanitaire?

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici