TRIBUNE – Membre de la Société française de gériatrie et gérontologie, Véronique Cayado s’offusque: comment une société soucieuse des droits de l’homme a-t-elle pu enfermer ses plus âgés comme nous l’avons fait pendant cette crise sanitaire?

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici