Les 150 citoyens participant à la Convention climat avaient proposé d' »accompagner l’évolution du numérique pour réduire ses impacts environnementaux », demandant « un moratoire sur la mise en place de la 5G en attendant les résultats de l’évaluation de la 5G sur la santé et le climat ».

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici