La protection faciale, obligatoire dans plusieurs grandes villes, peut provoquer des désagréments réels. Mais les rumeurs de risque d’hypoxie et d’intoxication au dioxyde de carbone sont infondées.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici