La pandémie s’est accompagnée au printemps d’une explosion des préprints consacrés au SARS-CoV-2 et à ses effets. John Inglis, cofondateur de deux bases de données accueillant ces articles scientifiques, analyse ce reflux.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici