Parue cet été, une nouvelle étude confirme l’accélération de la fonte de la calotte glaciaire de l’île-continent de l’Arctique, sous l’effet de la hausse globale des températures terrestres. Une tendance qui pourrait s’avérer irréversible?

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici