Parue cet été, une nouvelle étude confirme l’accélération de la fonte de la calotte glaciaire de l’île-continent de l’Arctique, sous l’effet de la hausse globale des températures terrestres. Une tendance qui pourrait s’avérer irréversible?

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici