Les résidus de pesticides sur les fruits et légumes issus de l’agriculture conventionnelle et consommés en France sont plus importants que ce que l’on pensait, révèle un rapport de l’association Générations futures publié ce mercredi.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici