Triste record pour la banquise arctique : elle a perdu cette année quasiment autant de superficie qu’en 2012, une année noire liée au réchauffement climatique. En 40 ans, la moitié de la banquise a disparu.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici