L’ONG ClientEarth lance une action en justice dans six pays, dont la France, pour mettre fin à la « clause de confidentialité » qui protège les « intérêts commerciaux » des constructeurs.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici