Le ministère français des affaires étrangères a décidé d’accélerer la procédure pour les couples non reconnus par un pacs ou un mariage, et dont l’un des membres est bloqué à l’étranger.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici