Une partie de l’archipel indonésien s’enfonce dans la mer. Sur la côte nord de l’île de Java, les villages sont constamment inondés. Certaines maisons sont surélevées, d’autres englouties par les flots et la végétation. Jakarta, la capitale de 11 millions d’habitants, est aussi menacée, et les autorités prévoient de construire une ville nouvelle en pleine forêt vierge pour y déplacer toutes les administrations.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici