A l’aide des données remontées par l’état civil, l’Insee a observé un excès de mortalité du 1er mars au 30 avril, notamment dans les zones touchées par la pandémie et chez les personnes les plus âgées.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici