Les demandes excèdent de trois à quatre fois les tests disponibles, a expliqué Dido Harding, la responsable nationale du système de tests auditionnée jeudi par la commission des sciences de la Chambre des communes.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici