Trois ONG ont compilé les données de 190 études, démontrant que le rayonnement des téléphones portables pourrait être une des causes, avec l’usage de pesticides et la déforestation, de la mortalité des insectes en Europe.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici