Avec en tête l’expérience de la première vague de l’épidémie, les directeurs d’établissement pour personnes âgées tentent aujourd’hui de trouver la bonne formule, entre sécurité et liberté.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici