Le remboursement des tests RT-PCR creuse massivement le déficit de la Sécurité sociale. En cause, la stratégie de dépistage systématique et la tarification de l’acte, qui prend en compte les investissements réalisés par les laboratoires.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici