Dans l’Arctique, les températures augmentent deux fois plus vite que dans le reste du monde. Les éleveurs doivent faire face au dérèglement climatique, mais aussi aux grands projets empiétant sur les pâturages.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici