Les tempêtes tropicales se sont multipliées depuis mai dans l’Atlantique, de sorte qu’il a fallu recourir aux lettres de l’alphabet grec pour leur trouver un nom, une situation qui n’a connu qu’un précédent dans l’histoire, en 2005.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici