La première ministre écossaise, qui doit accueillir la COP26 à Glasgow en novembre 2021, réaffirme dans une tribune au « Monde » ses engagements en matière de neutralité carbone et en faveur d’une transition juste et inclusive que la crise sanitaire ne doit pas obérer.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici