En commission, les députés ont voté la création d’un conseil de surveillance où siégeront quatre parlementaires.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici