Les députés ont adopté mercredi 23 septembre en Commission le projet de loi qui autorise de nouveau les néonicotinoïdes, responsables de la disparition des abeilles. Les producteurs de betteraves en ont besoin pour leurs cultures touchées par la jaunisse.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici