Il y a un an, l’usine rouennaise brûlait, dégageant un épais nuage chimique. Pour Corinne Lepage, ex-ministre de l’Environnement et avocate de l’association Respire, aucun enseignement n’a été tiré de cet accident industriel majeur. Entretien.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici