Le secteur de la restauration, qui a déjà perdu 86 000 emplois au premier semestre, entend contester « devant les tribunaux » la fermeture totale ou partielle des cafés et restaurants.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici