« Le Monde » s’est procuré des données confidentielles de Santé publique France, qui démontrent qu’à la veille de la pandémie l’Etat était dépourvu de masques, mais aussi d’antiviraux et d’antibiotiques.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici