Les eaux boueuses du Gardon en crue se sont infiltrées dans les nappes phréatiques. Le plomb d’anciennes mines pourrait être présent dans l’eau du robinet.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici