Le président du conseil national de l’ordre des médecins, Patrick Bouet, craint un embouteillage dans les services de santé dont le personnel est déjà « épuisé, traumatisé » par la vague du printemps.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici