HISTOIRES DE MÉDECINE – Ce médecin américain a consommé urine et fèces de malades pour démontrer au début du 20e siècle que la pellagre n’était pas une maladie contagieuse.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici