Confrontés à la pression de décarbonation de leur production imposée par Bruxelles, les secteurs de la chimie et de l’acier espèrent trouver leur salut dans l’hydrogène.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici