Flavien Neuvy, directeur de l’Observatoire Cetelem de l’automobile, explique que les véhicules électriques sont encore beaucoup plus chers que leurs équivalents thermiques et donc peu abordables sans aide de l’État.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici