DÉCRYPTAGE – De la mise au point de matériaux «neutres» pour fabriquer des prothèses à la conception de tissus faits de cellules vivantes et capables d’interagir avec l’organisme, la bio-ingénierie tissulaire a fait des pas de géant en quelques décennies.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici