Sous la pression des ONG et de la conjoncture, le pétrolier français a transféré ses zones d’exploration à la compagnie nationale brésilienne.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici