L’hypothèse avancée par plusieurs chercheurs est que l’exposition moins forte au SARS-CoV-2 induite par les masques favorise le développement de formes bénignes ou asymptomatiques de la maladie.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici