L’hypothèse avancée par plusieurs chercheurs est que l’exposition moins forte au SARS-CoV-2 induite par les masques favorise le développement de formes bénignes ou asymptomatiques de la maladie.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici