Reçus par le premier ministre, mercredi, « les 150 » attendent avec impatience, et inquiétude pour certains, le projet de loi qui reprendra une partie de leurs mesures.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici